Meno Health. Clinical Evidence.

FR TWC #004:  Was wir in 12 Monaten über Stress gelernt haben

Un grand merci à notre sponsor, qui veille à ce que cette Meno Health Information soit gratuite pour les abonnés :

L’édition d’aujourd’hui est offerte par Coiffeure Firenze. Si tu cherches des conseils personnalisés, tu es à la bonne adresse chez Nadia Raimondi et son équipe.

Apprends en plus sur Coiffure Firenze à la Hotzstrasse 65, 8006 Zurich.

Ce que nous avons appris sur le stress en 12 mois.

Je (Adrian) me considère comme une personne raisonnable et rationnelle.

En combinant analyse et preuves à l’appui, je peux généralement évaluer les situations correctement et avec confiance. 

Mais cela ne fonctionne pas toujours. 

Selon moi, il y a des situations dans la vie où même les personnes les plus raisonnables et les plus rationnelles réagissent de manière émotionnelle et irrationnelle.

Cela m’arrive aussi.  Je me suis demandé pourquoi il y avait des situations où je désactivais ma rationalité et où mon corps commençait à avoir des réactions violentes. 

Pourquoi ?

La réponse est : parce que je suis stressé.

Nous nous sommes penchés sur le thème du stress pendant 12 mois. C’est ce que nous avons appris :

La ménopause peut augmenter le stress.

Pendant la ménopause, le stress peut jouer un rôle complexe et difficile. 

Les changements hormonaux pendant la ménopause peuvent provoquer des symptômes physiques, mentaux et émotionnels qui sont déjà suffisamment stressants en soi. Le stress peut aggraver ces symptômes et rendre leur gestion plus difficile. Le stress de la ménopause peut être déclenché par différents facteurs, tels que les troubles du sommeil, les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur ou le défi général de gérer les changements que cette phase de la vie implique. 

Il est important de souligner que tout stress lié à la ménopause n’est pas mauvais. Certaines femmes peuvent utiliser le stress comme motivation pour augmenter leur énergie et leur concentration. Il est toutefois important de prendre conscience du moment où le stress devient un problème pendant la ménopause et des stratégies qui existent pour le gérer et le réduire.

Ton corps te montre quand tu es stressée

Stress aigu

Il arrive que tu te sentes stressée pendant une courte période. En général, ce n’est pas quelque chose dont tu dois t’inquiéter. Par exemple, lorsque tu dois livrer un projet ou parler devant un groupe de personnes. Peut-être que tu sens des «papillons» dans ton ventre et que tes paumes de main deviennent humides.

Ces facteurs de stress positifs sont de courte durée et sont la manière dont ton corps t’aide à surmonter une situation difficile.

Le stress chronique

Si tu es stressé trop longtemps, cela peut avoir des conséquences négatives sur ta santé physique, mentale et émotionnelle, surtout si le stress devient chronique. Tu devrais connaître les signes avant-coureurs du stress chronique afin de pouvoir y remédier.

Les effets physiques du stress chronique comprennent :

– des maux de tête

– hypertension artérielle

– problèmes digestifs

– troubles du sommeil ou excès de sommeil

– douleurs musculaires et tensions

– Modifications de la libido

Parmi les effets émotionnels du stress chronique, on peut citer les suivants :

– sentiment de ne pas pouvoir faire les choses

– manque de motivation

– Agitation

– sautes d’humeur

– Anxiété

– Irritabilité

– Tristesse ou dépression

Parfois, tu as l’impression d’être trop stressé. Si tu penses ne pas pouvoir le gérer, tu devrais consulter un spécialiste. Parle à ton médecin de famille pour savoir si tes symptômes sont dus au stress ou à un trouble anxieux.

Il ou elle peut également t’orienter vers un spécialiste de la santé mentale et te fournir des ressources et des outils supplémentaires.

Les signes de surcharge de stress sont les suivants :

Tu as l’impression d’être constamment sous pression.

– Des ruminations constantes

– Manger de manière excessive

– Crises de panique

– Boire ou prendre des drogues pour faire face au stress

– Fumer

– Dépression

– Retrait de la famille et des amis

Causes du stress

Le stress est différent pour chacun. Ce qui te stresse ne stresse peut-être même pas ton meilleur ami et vice versa. Mais il existe de nombreuses causes de stress qui peuvent avoir des effets négatifs, par exemple :

– Travailler trop dur

– problèmes conjugaux ou relationnels

– Décès dans la famille

– Emploi du temps chargé

– Être harcelé

– Perte d’emploi

– Récemment séparé ou divorcé

– Difficultés à l’école

– Problèmes familiaux

– Déménagement récent

Malgré cela, notre corps réagit toujours de la même manière aux facteurs de stress. En effet, la réaction est la manière dont le corps gère les situations difficiles ou stressantes. Le stress provoque des changements dans l’équilibre hormonal, la respiration, le système cardio-vasculaire et le système nerveux. Le stress peut par exemple faire battre ton cœur plus vite, t’amener à respirer plus rapidement, à transpirer et à te sentir tendu. Mais il peut aussi te donner un regain d’énergie.

C’est ce que l’on appelle la réaction de «lutte ou de fuite» du corps. Cette réaction chimique prépare le corps à une réaction physique, car il pense être attaqué. Ce type de stress a permis à nos ancêtres humains de survivre dans la nature.

Diagnostic du stress

Si tu as du mal à gérer le stress ou si ta réaction à un événement particulier est plus intense et dure plus longtemps que d’habitude, c’est une bonne idée de parler à un professionnel qui pourra t’aider.

Des questions seront probablement posées sur les points suivants :

– Si un événement traumatique a eu lieu au cours des 3 derniers mois.

– Si ton niveau de stress est plus élevé que d’habitude lorsque tu réagis à des situations à la maison ou au travail.

– si ton stress peut être lié à un deuil

– si tu souffres d’un trouble psychique qui pourrait être lié à ton stress

Sur la base de tes réponses à ces questions et des autres domaines que tu abordes, le professionnel peut te recommander certaines choses qui peuvent t’aider.

Gestion du stress

Le stress ne doit pas nécessairement avoir un effet négatif sur toi si tu apprends à le gérer. Voici quelques choses que tu peux essayer :

– Découvre ce qui te stresse – à la maison ou au travail – et trouve des moyens d’éviter ces situations.

– Ne te fixe pas trop d’objectifs et établis des priorités. Accorde-toi des pauses et sois plus indulgent si tu ne peux pas tout faire.

– L’autocritique peut augmenter ton stress. Remplace les pensées négatives par des pensées positives.  Dis-toi : «Je pense que j’y arriverai» au lieu de : «Je sais que je n’y arriverai pas».

– Constitue un réseau d’amis proches et de collègues vers lesquels tu peux te tourner lorsque le stress devient trop important. Un hobby ou une activité bénévole peut être un bon exutoire.

– Limite le tabagisme et la consommation d’alcool. L’alcool et le tabac ont la réputation de te détendre, mais en réalité, ils peuvent te rendre encore plus anxieux.

– Adopte une alimentation saine. Une alimentation équilibrée peut aider ton corps à rester en bonne santé et à mieux gérer le stress. Le chocolat noir et les aliments riches en vitamine C comme les oranges et les pamplemousses peuvent réduire les hormones de stress.

– Prends du temps pour toi et fais un peu de sport. Une promenade de 15 à 20 minutes trois fois par semaine peut égayer ta journée et t’aider à réduire le stress.

– La méditation, la respiration profonde, l’imagination guidée ou d’autres techniques de relaxation peuvent t’aider à calmer ton esprit.

– Fais une bonne nuit de sommeil. Il se peut que tu doives limiter ta consommation de caféine pendant la journée et le travail sur écran pendant la nuit. Une liste de choses à faire peut t’aider à planifier la journée suivante et à trouver un sommeil réparateur.

Si ces étapes ne t’aident pas à gérer ton stress, parle à ton médecin de la nécessité de consulter un spécialiste.

Et n’oublie pas de te faire aider suffisamment tôt. Les sportifs de haut niveau ont tout un réseau de soutien. Qu’en est-il pour toi ?

Joëlle & Adrian

Tu trouveras également des informations complémentaires auprès de «The American Institute of Stress». 

sous : www.stress.org

Andere Meno Health Informationen