Meno Health. Clinical Evidence.

FR TWC #060: Les bouffées de chaleur sont plus dangereuses qu’on ne le pensait jusqu’à présent.

Chère lectrice MHI

Les bouffées de chaleur sont largement connues comme étant un symptôme fréquent de la ménopause. Elles se caractérisent par des sensations soudaines de chaleur, souvent accompagnées de sueurs. Ces épisodes peuvent être particulièrement gênants et avoir un impact sur les activités quotidiennes et la qualité du sommeil. Jusqu’à présent, les bouffées de chaleur étaient considérées comme une partie inoffensive mais désagréable du passage à la ménopause, qui survient typiquement vers l’âge de 51 ans.

Nouveaux risques liés aux bouffées de chaleur

Des études récentes ont toutefois montré que les bouffées de chaleur peuvent être plus qu’une simple nuisance. Elles pourraient indiquer des risques fondamentaux pour la santé, notamment une vulnérabilité accrue à la maladie d’Alzheimer, aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux. Ces conclusions soulignent la nécessité d’une attention médicale accrue et d’une gestion proactive des symptômes de la ménopause.

Les bouffées de chaleur : Un marqueur de la maladie d’Alzheimer ?

Nouvelles découvertes de la recherche

Des recherches révolutionnaires, présentées lors de la réunion annuelle de la North American Menopause Society à Philadelphie, indiquent un lien possible entre les bouffées de chaleur pendant le sommeil et un risque accru de maladie d’Alzheimer. Les scientifiques ont découvert que ces bouffées de chaleur nocturnes pourraient être un indicateur précoce de changements dans le cerveau associés à la maladie d’Alzheimer.

Le biomarqueur bêta-amyloïde 42/40

Les études ont mis en évidence un lien entre les bouffées de chaleur et des taux élevés du biomarqueur bêta-amyloïde 42/40 dans le sang. Ce biomarqueur est connu pour être lié à la formation de plaques amyloïdes dans le cerveau, qui sont une caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Bien que ces résultats n’établissent pas de lien de cause à effet, ils suggèrent que des sueurs nocturnes fréquentes pourraient être un signal d’alarme d’un futur déclin cognitif.

L’étude en détail

Données démographiques et méthodes des participantes

Près de 250 femmes âgées de 45 à 67 ans de l’université de Pittsburgh et de l’université de l’Illinois ont participé à l’étude. Les participantes ont porté des transpirateurs pendant trois nuits afin d’enregistrer l’apparition de bouffées de chaleur. Les échantillons de sang ont ensuite été analysés pour déterminer le taux de bêta-amyloïde 42/40.

Principaux résultats et implications

L’étude a révélé un lien significatif entre les bouffées de chaleur nocturnes et des profils bêta-amyloïdes défavorables. Cela suggère que les femmes qui transpirent souvent la nuit ont un risque plus élevé de développer la maladie d’Alzheimer. Ces résultats montrent l’importance de surveiller et de traiter les symptômes de la ménopause afin de réduire les risques pour la santé à long terme.

Maladies cardiaques et bouffées de chaleur

Inflammation et risque cardiovasculaire

Une deuxième étude, présentée par des chercheurs de l’université de Pittsburgh, a établi un lien entre les bouffées de chaleur diurnes et les marqueurs inflammatoires associés aux maladies cardiaques. En particulier, la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur étaient en corrélation avec le taux de protéine C-réactive hautement sensible (hs-CRP), un marqueur inflammatoire associé au risque cardiovasculaire.

Le rôle de la protéine C-réactive

La protéine C-réactive est un marqueur reconnu de l’inflammation dans le corps. Des niveaux élevés de hs-CRP sont associés à un risque accru de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Les résultats de l’étude suggèrent que les bouffées de chaleur fréquentes n’affectent pas seulement la qualité de vie, mais pourraient également être le signe de problèmes cardiovasculaires sous-jacents.

Quelles sont les causes des bouffées de chaleur ?

Les mécanismes biologiques

Les bouffées de chaleur sont causées par des interactions complexes entre le cerveau, les vaisseaux sanguins et les changements hormonaux liés à la ménopause. Une baisse du taux d’œstrogènes perturbe la capacité du corps à réguler la température, ce qui entraîne des sensations soudaines de chaleur et des sueurs.

Déclencheurs fréquents et variations

Plusieurs facteurs peuvent déclencher des bouffées de chaleur, notamment le stress, les aliments épicés, la caféine, l’alcool et les environnements chauds. La fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur peuvent varier considérablement d’une femme à l’autre et dépendent de la santé individuelle, du mode de vie et de facteurs génétiques.

Étapes pratiques pour faire face aux bouffées de chaleur

Aussi dans notre newsletter #028 : Bouffées de chaleur – Pourquoi et que puis-je faire contre ? Nous vous montrons ce que vous pouvez faire contre les bouffées de chaleur.

Adaptations du mode de vie

  • Veille à garder un poids sain : le surpoids peut augmenter la fréquence des bouffées de chaleur.
  • Évite les déclencheurs : identifie et évite les déclencheurs personnels tels que les aliments épicés, la caféine et l’alcool.
  • Pratique la gestion du stress : des techniques comme la respiration profonde, la méditation et le yoga peuvent aider à réduire les bouffées de chaleur.

Traitements médicaux

  • Médicaments : une hormonothérapie à base d’œstrogènes faiblement dosés (avec ou sans progestatif) est généralement le traitement le plus efficace, mais il comporte aussi des risques.
  • Les traitements non hormonaux : De nouvelles méthodes de traitement, par exemple avec des extraits de houblon, peuvent également être utilisées.

Optimisation de l’environnement de sommeil

  • Garde la chambre fraîche : utilise la climatisation, des ventilateurs ou des fenêtres ouvertes pour créer un environnement de sommeil frais. Vise une température de 18°C dans la chambre à coucher.
  • Utilise des draps qui respirent : opte pour des draps et des vêtements de nuit légers qui évacuent l’humidité afin de réguler la chaleur du corps pendant le sommeil.
  • D’autres conseils : #029 : Troubles du sommeil – Pourquoi et que puis-je faire pour y remédier ?

Qu’est-ce que cela signifie pour moi ?

Si tu souffres de bouffées de chaleur, surtout pendant la nuit, il est conseillé de les traiter de manière conséquente. Tu peux bien sûr aussi utiliser notre testeur de symptômes de la ménopause en ligne.

Plus d’informations dans notre centre de connaissances sur The Women Circle :

Chez The Women Circle, nous savons à quel point il est important de bénéficier d’un soutien complet pendant la ménopause. Notre centre de connaissances offre une multitude de ressources, y compris des articles, des newsletters, des articles de blog et des conseils d’experts, pour aider les femmes dans leur parcours de ménopause. Que tu cherches des informations sur la gestion des symptômes, l’adaptation du style de vie ou les pratiques de bien-être holistiques, notre centre de connaissances est ta source fiable de conseils et de soutien fondés sur des données probantes. Visitez-nous dès aujourd’hui et accédez à une mine de connaissances adaptées à vos besoins pendant la ménopause.

Nous espérons que ces informations t’aideront à mieux comprendre la ménopause et à prendre des mesures pratiques pour y faire face. Si tu as besoin d’un conseil personnel ou d’un soutien sur ton chemin à travers la ménopause, contacte The Women Circle ici.

Dans notre prochain numéro, toujours le samedi à 9 heures, nous aborderons d’autres aspects de la ménopause et de la santé des femmes. Restez informée et sentez-vous bien dans cette phase particulière de votre vie.

Recommandation de livre

Traverser la ménopause avec plaisir

de Christiane Northrup

Tu peux commander le livre ici : La ménopause avec plaisir

Sexualité, joie de vivre et réorientation dans la deuxième moitié de la vie

Christiane Northrup est la pionnière de la gynécologie alternative.
 C’est à 50 ans que commencent les meilleures années – et aussi le meilleur sexe. Christiane Northrup oppose cette promesse à l’opinion largement répandue selon laquelle tout serait fini
après la ménopause. Car comme le montre sa longue expérience, une attitude positive permet d’harmoniser sensiblement les changements physiques de la ménopause. Ses conseils permettent non seulement d’améliorer l’état physique, mais aussi d’aborder le niveau psychique et spirituel. Avec décontraction et compassion, elle montre aux femmes la grande chance que représente cette étape de la vie.

Nous te souhaitons une excellente semaine.

Meilleures salutations

Joëlle & Adrian

Lesen Sie unsere Newsletters

Schliesse dich den vielen Abonnentinnen der Meno Health Information an. Und erhalte jeden Samstagmorgen Tipps für deine Wechseljahre. Abmeldung jederzeit möglich.

Your subscription could not be saved. Please try again.
Your subscription has been successful. See our past newsletters
Alle Newsletters anzeigen